Mercredi 25 janvier : les travaux d’écoute, de dialogue et de partage menés dans le cadre de la médiation touchent à leur fin

Les travaux d’écoute, de dialogue et de partage menés dans le cadre de la médiation touchent à leur fin.

Ce qui a été fait 

Fin décembre et début janvier: un dialogue bilatéral avec chaque plateforme et chaque organisation de chauffeurs., ainsi que des associations de taxis.

Mi janvier des réunions séparées: les plateformes pour commencer, les organisations de chauffeurs ensuite.Parallèlement, tout au long de janvier, des échanges avec de nombreux chauffeurs et des visites de plateformes.

Enfin, vendredi 20 janvier et mardi 24 janvier deux réunions plénières avec les plateformes et les organisations de chauffeurs.

Tous les travaux de la médiation ont été reproduits sur le blog du médiateur pour que chacun soit informé de la teneur des observations ou des échanges et puisse y apporter sa contribution.

Et maintenant ?

Voici venu le temps de mettre au point, à partir de tous les éléments rassemblés au cours d’un mois de travail, les propositions que je vais faire aux plateformes et aux organisations de chauffeurs pour dépasser le conflit et trouver des conditions de partenariat respectueuses des enjeux de chacun. Ce sera fait d’ici le milieu de la semaine prochaine. 

Je proposerai donc à mes interlocuteurs de me retrouver pour une ultime réunion aux environs du 2 février. 

À la suite de quoi je formaliserai mes conclusions à l’intention des pouvoirs publics. 

Pendant quelques jours je serai probablement moins présent sur ce blog.

J’y reviendrai, bien sûr, pour présenter les derniers débats et les conclusions de la médiation.

A bientôt à tous 

Publicités

8 réflexions sur “Mercredi 25 janvier : les travaux d’écoute, de dialogue et de partage menés dans le cadre de la médiation touchent à leur fin

  1. Mr Le Médiateur,

    Je suis depuis le début votre intervention de médiateur auprès des différentes organisations.

    Je suis moi même détendeur de la carte professionnelle de Taxi, de VTC et de Capacitaire et au vu de tout ce qui se passe dans le secteur du transport, j’ai peur de créer ma société alors que j’ai fais reconversion pour passer ces 3 Diplômes coûteux.

    Pourquoi tourne temps autant autour de UBER et que l’on agisse pas pour mettre cette plate forme à jour pour quelle cotise en France et que l’oblige à salarié les personnes qui travaille avec leur application , voir lien ci-joint.
    ( http://www.lemondedudroit.fr/decryptages-profession-avocat/214002-vtc-le-coup-de-grace-.html )

    Elle se sert de ces indépendants pour payer ses charges alors que ils et/ou elles devraient être simplement salariés, puisque comme un employeur on leurs imposent des règles comme si ils travaillés pour une société.

    Un exemple : Une personne qui travaille en interim , l’agence interim passent un contrat avec l’employeur est tout figure sur le contrat charges ,cotisations patronales etc…

    Pourquoi ne pas imposer aux plateFormes un organisme pour gérer les contrats des indépendants qui travaillerai avec eux et leurs re-factureraient un taux horaires des chauffeurs tout simplement, comme une personne qui vend ses services.

    Il faudrait aussi validé le métier comme une profession à part entière comme le Taxi, la mettre sous le contrôle de la préfecture ,des Boers et aux niveaux réglementations plus encadré , plus stricte.

    Il faudrait limiter l’accès à la profession 1 fois par ans avec un examen plus poussé, pour laisser une chance aux nouveaux venu de faire connaissance avec le métier et du terrain afin d’éviter au créateur d’entreprise de fermée par manque d’expérience ou de connaissance de gestion d’une société la première année.

    De permettre au VTC d’avoir le même privilège que les Taxis, le transport de maladie agréer pas la CPAM, je rappelle que le Taxi son métier à la base est la maraude et non le transport de malade qui aujourd’hui représente plus de 80 % de leur chiffre affaire, alors pourquoi cet avantage n’est donné au VTC ?

    Il y a aussi l’avantage que les Taxis puissent récupérer la taxe gazole une fois par ans , pourquoi pas les VTC ?

    Il faudrait aussi réduire le taux de pourcentage des charges en fonction de la demande, puisque la demande n’est pas constante tout les mois en faisant peut être une moyennes.

    Voilà une ébauche qui pourrait amener quelques pistes.

    Bien cordialement.

    J'aime

  2. LISEZ BIEN MONSIEUR LE MÉDIATEUR
    Comment Les plateformes ruinent les VTC?

    Cas réel d’un auto entrepreneur VTC PRO et EVTC resident à Paris et travaillant avec une PLATEFORME en 2016.

    Il possède sa voiture achetée 25000€ il y a 2 ans. Il est très bon gestionnaire et connaît très bien le métier (chauffeur privé depuis plus de 15 ans). Il était chauffeur GR salarié et gagnait 2500€ net en moyenne avec toutes les couvertures. Il travaillait 9 mois par an et faisait 3 mois de bénévolat dans une association d’enfants handicapés très connue.

    Fin 2014:
    Au chômage, il réunit toutes ses économies et celles de sa femme et se lance en VTC indépendant. Il bâtit son business plan sur la base des tarifs vtc de Dec 2014 dans le but de travailler 40h par semaine en 42 semaines et gagner 1600€ net par mois et s’occuper des enfants handicapés le reste du temps. Il achète sa voiture cash début 2015 pour 25000€.

    FIN 2016:
    Il a travaillé en 2016 pour une PLATEFORME pendant une durée totale de 1638 heures de connexion, environ 40 h x 41 semaines.

    Voici son compte de RÉSULTAT vérifié de 2016.

    27518€ CA BRUT 2016
    20684€ CA NET 2016

    CA brut 16,81€ / heure
    CA net 12,63€ / heure

    Réalisé donc en:
    1638 heures

    (41 Sem x 39,95h par semaine étalées sur 255 jours de connexion plus ou moins longue)
    ———————–

    COMPTE RÉSULTAT 2016

    Chiffre d’Affaire NET:
    20684€ après commission

    Charges et dépenses :
    -4644€ Carburant
    -7200€ RSI
    -6000€ amort. voiture
    -2040€ assurances
    -1564€ frais liés au véhicule
    -1467€ liés à l’activité
    -486€ taxe fon et amendes
    ——–
    -23401€ TOTAL dépenses

    Dont 10000€ charges fixes

    RÉSULTAT NET
    20684€. CA 2016
    -23491€. DÉFICIT 2016
    ———
    -2807€ DÉFICIT (perte)

    Il travaille à perte.
    Pour s’en sortir il fait l’impasse sur:
    6000€ pas d’amortissement
    4800€ RSI non declaration
    ———–
    10800€ triche comptable
    -3800€ déficit
    —————-
    7000€ de salaire net 2016 en trichant.
    4,27€ / heure salaire net

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
    ***interpretation résultat**
    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
    En perdant Mon capital de 25000€ pour la voiture achetée, je ne pourrais plus la renouveler.
    Et en prenant le risque de tricher en déclarant le tiers du CA au RSI, je risque un redressement fiscal et une amende.

    Heureusement que j’ai eu quelques missions avec des clients étrangers au noir et que ma femme travaille.

    Seul consolation la voiture sera vendue environ 5000€ dans 1 ans ou 2 (valeur résiduelle)

    Dans 2 ans je n’aurais plus de voiture. Et j’irais pointer au chômage sans indemnité.
    Ou alors j’irai dealer et soutenir les murs dans les cités comme le dis bien mr Macron ex ministre de l’économie.

    J'aime

  3. Bonjour,

    Paris – Londres, même système, même punition pour les chauffeurs :

    Article de International business, pas vraiment des gauchistes, à Lire et à méditer :

    Uber: Underpaid, assaulted and disillusioned UK drivers file lawsuit exposing dark side of company

    Mary-Ann Russon
    By Mary-Ann Russon February 18, 2016 18:31 GMT

    Uber app
    Breaking through the illusion: Uber drivers in the UK are now suing the app taxi firm to gain better working rights and compensation(Getty Images)

    While Uber might have dodged attempts by Transport for London (TfL) to regulate the app-based taxi firm, British drivers have now revealed that they are so badly treated by the company they are now suing the firm for workers’ rights and compensation for lost earnings.
    •EXCLUSIVE: UK minicab drivers claim TfL is ‘hiding data on sexual assaults in taxis’ – and they are demanding the truth

    Why advertise with us
    James Farrar, 47, from Hampshire, was formerly a software developer. In January 2015 he decided to start an NGO advocating better networked rights for workers. To support himself while working on his NGO, he decided to become an Uber driver.

    However, just three months after he joined, Farrar was assaulted by a passenger during an Uber job. When the police wanted to investigate his case, Uber took 10 weeks to cooperate with the law and provide the details of the customer who assaulted him.

    « I realised I had no rights. Uber has all the control, over the customer details, over how much I can charge, over which passengers I take, but I take all the risks. If I crash, get injured or assaulted, it’s all on me. I realised that if Uber didn’t cooperate, there’s nothing I could do about it, » Farrar, a founding member of the United Private Hire Drivers (UPHD) union, told IBTimes UK.

    « When I went to talk to Uber about why it had taken 10 weeks, they were quite hostile to me. The head of driver operations accused me of trying to record the meeting and then said I was trying to ‘reverse engineer the process’. I don’t even know what that means. »

    Weekly Uber earnings below the minimum wage

    Lucas Malec, Uber driver
    Lucas Malec, a career taxi driver with 8 years’ experience under his belt, says Uber is making it hard for private hire drivers to survive in London(Lucas Malec)

    Farrar is also unhappy as he feels that the last 12 months’ spent driving for Uber have been a waste as he has lost money. After paying for expenses from car financing, petrol and taxes, he makes £5.03 an hour, way below minimum wage.

    « Uber says its best drivers in London work 46 hours a week at £19 an hour, » he explained.

    « That equates to £874 a week, but then if you minus 25% commission of £218.50, £270 for the cost of renting a Prius, £100 for fuel and £15 for a carwash, then you are left with £270.50, which works out at £5.88 an hour. So what about the drivers who aren’t at the top? »

    But he is not alone with finding it hard to afford to be an Uber driver. Fellow vehicle helmer Lucas Malec, 32, a career taxi driver who has driven for many of London’s biggest taxi operators for the last eight years, is equally unhappy.

    « I was one of the founding taxi drivers with Uber UK when I joined them in January 2014. It used to be very good, I used to drive for a few hours and earn decent money, and there’s also a bonus from Uber, » Malec told IBTimes UK.

    « If you completed a certain number of jobs a week, you get a bonus £2 for every additional job. It came to about £180-£250 a week in bonus. As I used to rent a car, some of my salary each week had to go towards paying for the car, so the bonus was very important and helpful. »

    Fares down, drivers up

    According to Malec, in 2014 when Uber UK first started, the minimum fare was set at £7.50, with a surcharge of £1.50 per mile. However, the prices have been dropped twice and today, the minimum fare is £5, with a surcharge of £1.25 per mile, which makes a huge difference to the drivers.

    Also, there are far more Uber drivers in London now than before, so there is not enough work for all of them. Many drivers who were lured in by Uber’s flexibility are now bound by car financing contracts. They cannot leave Uber as they have to make payments for a specified period of time before they can give the car back and work for another taxi operator, which will require the driver to rent their cars instead.

    Lucas Malec, career taxi driver’s current Uber earnings breakdown:

    In the week of 8-14 February, Malec drove with Uber for 60 hours.

    He earned: £550

    – £110 (Uber’s 20% commission for older drivers; newer drivers since November 2015 pay 25%)

    – £110 (diesel fuel)

    – £90 (car financing payment)

    – £60 (car insurance)

    – £40 (income tax, national insurance, car tax, MOT, phone data connection for Uber app)

    REMAINING: £140 (mean income for one week)

    « At the moment, to earn decent money, you need to work 80-90 hours a week on Uber X. When I first started, I could work 40 hours a week on Uber X. When Uber came to London they suggested the prices, and the prices were already very good for London consumers compared to taxi prices then, » Malec stressed.

    « The London taxi industry is completely broken. Uber has gone way too far. It’s a race to the bottom now. Big companies like Addison Lee are now competing with Uber to fight for customers, so the one who is the cheapest will win. It doesn’t affect the company; it affects the drivers. »

    On top of this, Farrar says that drivers can earn £300 every time they refer a new driver, so Uber drivers are less likely to be honest about how little they make as they need the bonus to survive, and that then compounds the problem as there isn’t enough work to go around.

    Suing for better rights and compensation

    J'aime

  4. CHIFFRE D’AFFAIRE DISPONIBLE D’UN VTC UBERX

    = 50% du CA BRUT UBER

    Un VTC perçoit un
    CA NET REEL DISPONIBLE avant toutes charges et taxes équivalent à la MOITIÉ du CA BRUT généré sur la plateforme.

    100% CA BRUT
    -25% commission uberX
    -15% déjà déboursé carburant
    -10% lavage, produits entretien. eau et divers)
    ———-
    50% CA DISPONIBLE

    Exemple activité mensuel 240h

    4000€ CA brut uberX
    -1000€ commission uber
    -600€ débours carburant
    -400€ débours lavage, produits…
    ——–
    2000€ CA DISPONIBLE
    pour payer achat ou location de voiture, assurances, Entretien & réparation, divers frais fixes, charges sociales et salaire.

    À SAVOIR :
    -1200€ charges RSI ou SS
    -900€ liés à la voiture son entretien et les assurances MINIMUM
    -300€ divers charges fixes.

    Dites moi comment vous trouvez 1500€ net pour le chauffeur?

    J'aime

  5. Voiture sans chauffeur?

    Pas de panique. Rien n’est perdu! Il y aura Le « chauffeur sans voiture » au départ et un autre à l’arrivée pour ouvrir la porte et saluer le passager.

    Il sera payé 0,50€ la porte.
    Il fera 500 portes par jour pour 250€. Pas mal non ?

    Pas besoin de commander c’est automatique et disponible partout.
    J’appellerais ça UBER-SDF.

    J'aime

  6. Monsieur bonjour,

    Voici le vrai prix d’une course uber!

    Tarif uber
    1,45€ km / 0,30€ mn /

    3/6 km Prise en charge
    donc 4/7 mn PCharge/
    Attente client 3 mn/
    1/3 km destination client/
    Donc 4/7mn Destination client/ 2/5 km ce REPOSITIONNÉ en zone forte demande/
    Donc 5/7 mn REPOSITIONNER
    Pour une course à 6€ ttc hors commission uber 25%.
    3,90€ HT + 0,60€ TVA

    Il ne faut pas sortir de saint cyr pour comprendre qu’à ce tarif là, un chauffeur perd de l’argent. Un chauffeur ne peux pas s’en sortir ! Surtout si il fait que du uber non majoré.

    Ensuite il faut Attendre une nouvelle course 10 à 20 Minutes

    Vous pouvez essayer de blanchir le tableau, mais même en mettant du blanc sur du noir , il en sortira du gris!

    J’utilise uber de la même manière que uber m’utilise ! A défaut d’avoir d’hommes politiques courageux et réactifs rapidement ! Je me connecte qu’en majoration. Je ne vois pas pourquoi je perdrais de l’argent en travaillant.
    Au lieu de faire un blog ou vous ne répondez jamais, faites des lois rapidement au lieu de faire semblant de chercher à nous aider! Et faites les respecter.

    Bien sûr vous ne ferez rien dans le sens des Vtc puisque vous ne voulez surtout pas froisser vos collègues taxis !

    Même si ça ne changera rien, je vous dis ce que je pense.

    J'aime

      1. Si vous voulez vraiment aider la profession, il faut exiger que toutes les plates-formes donne obligatoirement les informations de prix en charge du client et de sa destination finale. et ça permettrait aux partenaires chauffeur d’accepter ou pas, une offre ou un devis en toute transparence. Aucun chauffeur n’acceptera une course à perte.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s