Vendredi 6 janvier : Rencontres avec des plateformes VTC

Vendredi 6 janvier : Rencontres avec des plateformes VTC.

La question de la représentativité des organisations représentant les chauffeurs est posée par toutes les plateformes. Elles disent qu’elles ont besoin d’interlocuteurs représentatifs, même si chaque chauffeur est un professionnel indépendant. Chaque plateforme y réfléchit et cherche à faire émerger des interlocuteurs représentant les chauffeurs connectés. Sans élections, ce n’est pas simple. 

Les chauffeurs ressentent-ils le besoin d’être représentés? Certains se sont regroupés en organisations. Mais comment établir leur représentativité?

Vos commentaires et vos idées sur ce point m’intéressent.

Les plateformes ne se ressemblent pas complètement.

Les ressemblances : toutes ont recours à des chauffeurs non exclusifs sous statut de travailleur indépendant. Toutes s’appuient sur des applications smartphone performantes pour le client et le chauffeur. Toutes disent rechercher un dialogue avec les chauffeurs en vue de prendre en compte leurs besoins (sous contrainte de rentabilité). 

Vos commentaires sur ce point m’intéressent.

Les différences : les « petites » plateformes sont plus orientées vers une logique de « niches » et de contrats d’entreprise que vers la concurrence frontale avec Uber sur le marché grand public.

Quelles autres différences les chauffeurs voient-ils?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s